VIOLENCEenIMAGES

Les chaises de Muybridge

Posted in Articles by JC on décembre 5, 2011

Studio 801, Muybridge Chairs, 2010.

Le cycle d’inclusion dans la culture et le langage visuel populaire est le propre des arts visuel, le «déclin»[1] de Vasari en quelque sorte.

Un des plus récents exemples de ce phénomène de réappropriation d’images antérieures et iconiques est la production Muybridge Chairs par le projet de design anglais Studio801.
Cette série de chaises s’inpire, au niveau visuel, des classiques images d’Eadweard Muybridge étudiant le cheval à la course. Les images de Muybridge, en plus de donner à la vision humaine accès à des univers précédemment interdits, permirent une fois pour toute de prouver le théorème voulant qu’un cheval à la course atteigne à un certain moment une position où aucune de ses pattes ne touchent le sol.
C’est de cet héritage visuel dont s’inspire le Studio810 dans la création des chaises Muybridge et qui sera le sujet de ce billet.

Rappelant l’image du cheval au galop décollant du sol, les chaises donnent à voir deux groupes de pattes.

Le premier, décoratif et sans fonctionnalité, est composé de pattes de bois ne touchant pas le sol (allant donc à l’encontre de l’idée purement fonctionnelle de la patte de chaise pour devenir un élément décoratif qui participe à la sémantique visuelle de l’objet).

Eadweard Muybridge, Détail d'une plaque photographique, 1873.

L’autre groupe de pattes occupe un rôle purement fonctionnel tout en s’effaçant visuellement de l’oeuvre par leur transparence. Bien que transparent, ce groupe de pattes reste visible, brisant le quatrième mur, à la manière de marionnettistes de théâtre Bunraku[2].

C’est cependant le groupe «en vol» auquel le spectateur doit s’intéresser principalement car il est celui qui explore le domaine des relations entre la sciences et ses découvertes, et l’univers esthétique et visuel[3], principal champs d’intérêt dans la production du Studio801.
En reprenant cette icône du cheval décollant du sol durant son galop, le Studio801 rend hommage à Muybridge.

Au delà de la fonction d’hommage que remplissent ces chaises en restructurant leur structure d’objet fonctionnel autour d’un code visuel tant artistique que scientifique, les chaises de Muybridge détruisent le gestalt[4] de la chaise. En attaquant la notion d’«unité» de la forme, le concept même au coeur de la raison d’être de l’objet est atteint.
Éloignées tant dans la forme que dans l’idée du One and Three Chair de Kossuth, les Muybridge Chairs aspirent à la mobilité et l’unicité. Comme les photographies d’Helios (Muybridge), les chaises du Studio801 sont des fragments, des ombres sur la parois de la caverne platonicienne plutôt que des symboles d’une idée pure ou des actualisations pures d’un concept.

Finalement, le locuteur francophone ne manquera pas de remarquer le ludisme  d’accuser la «mobilité» d’une pièce de mobilier par sa forme.

L’oeuvre peut être vue sur le site du Studio801.

_________

[1] VASARI, Giorgio , JEANRON, Philippe-Auguste et Léopold LECLANCHÉ, Vies des peintres, sculpteurs et architectes, Volume 1, Paris, Just-Tessier Libraire-Éditeur, 1839, page 308.
[2] «Originally, the color black signified « nothingness, » so Bunraku adapted this concept of « nothing » and started employing black-robed operators, which indicates that they cannot be seen, as there is « nothing » there.»
http://www2.ntj.jac.go.jp/unesco/bunraku/en/contents/creaters/operator.html (Accédé le 23 novembre 2011).

[3] http://studio801.co.uk/about (Accédé le 23 novembre 2011).
[4]Voir FRIED, Michael, Art and objecthood: essays and reviews, Chicago, University of Chicago Press, 1998.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :